Chaîne de l'Espoir - Maison de l'Espoir - Province du Buriram - Thaïlande

Une matinée à la Maison de l'Espoir

Seconde journée au rythme de la Maison de l’Espoir, c’est à dire comme il est de coutume ici levés au plus tard à 5h30, une douche un peu froide, ménage pour les uns et footing pour les autres afin d’aller regarder le lever du soleil avant le petit déjeuner. Avec notre voyage, nous n’avons plus l’habitude d’un quotidien et nous sommes tellement contents d’être ici que peu nous importe le sommeil ressenti, cela n’a aucune importance. Au bout de quelques jours, nous avons même senti les bienfaits de ce rythme au grand air. Ici, nous avons pu vraiment découvrir un mode de vie différent du nôtre et dont nous avons tiré un enseignement.

Le moment le plus magique est lorsque chaque matin, nous allions au bord de la route, devant la Maison pour  apporter des offrandes aux moines du monastère voisin. Ils ne mangent qu’une seule fois par jour et viennent faire la quête de leur nourriture auprès de chaque habitant en échange d’une  prière, l’offrande sera par exemple  une portion de riz.

C’est également le moment où les filles et les garçons se retrouvent après la nuit pour débuter une nouvelle journée de manière joyeuse et harmonieuse. Après les rires le petit déjeuner puis les activités tous ensemble. Les enfants sont séparés dans les moments du quotidien : dormir et manger.

Des enfants responsabilisés

Nous avons suivi la même routine que les enfants chaque jour de notre séjour et ce avec beaucoup de bonheur. Nous avons été particulièrement impressionnés par l’autonomie dont font  preuve les enfants même si l’équipe encadrante veille à la bonne marche des choses Chaque enfant connait la tâche qui lui a été attribuée : aide en cuisine, s’occuper du potager, ramassage des œufs au poulailler, ménage etc… Nous percevons qu’ils ont tous dû apprendre tôt à se débrouiller seul et qu’aujourd’hui, ils sont tous très débrouillards.

L'organisation des journées

Les journées ont pour la plupart étaient découpées en deux parties: sorties de groupe le matin et temps libre à la Maison de l’Espoir l’après- midi. C’est durant ces moments libres qu’il nous a été possible d’organiser des activités avec les enfants.

Visite de la région

Cette troisième journée fût placée sous le signe de la découverte de la culture Khmer avec la visite du temple de Prasat Phnom Rung. Les responsables du site ont eu la gentillesse d’offrir les places à tous les enfants, une économie pour la Maison qui doit gérer le quotidien et le bien-être des enfants avec le budget octroyé. Elle fût suivie d’un pique-nique où nous avons pu goûter des recettes traditionnelles comme une salade végétarienne au jus de poisson mariné, un peu trop épicée pour mon estomac européen. Mais pour ma défense, j’ai apprécié des mets et saveurs surprenants durant ce séjour comme les vers à soie bouillis que j’ai eu l’occasion de goûter la veille lors de la visite du village de la soie. C’était ma première expérience culinaire avec des insectes et je n’hésiterai pas à la renouveler. Une journée également de musique car les enfants ont pu suivre des cours durant ces derniers mois à Nang Rong et certains d’entre eux ont développé un goût pour la guitare ou encore la batterie ! Le temps du pique-nique et du retour à la maison ont été l’occasion de chanter quelques chansons. En discutant avec l’équipe, nous avons compris  le désir de construire dans une cabane déjà existante, une salle de musique pour les enfants. Il faut bien sûr des fonds pour réaliser ce projet et offrir une opportunité d’ouverture supplémentaire  aux enfants.  L’objectif du passage à la Maison de l’Espoir est qu’il soit le plus court possible car cela signifie que le contexte familial est à nouveau épanouissant pour l’enfant, mais même court l’objectif est que ce séjour offre le plus d’initiations et de découvertes possibles aux enfants

Comme chaque soir, nous dînons dans la maison des filles et les garçons dînent dans la maison des garçons les fins de soirée sont séparées afin de se préparer à la nuit qui arrive. Après chaque dîner c’est quartier libre, chacun va jouer à ce qui lui fait plaisir. Nous dînons vers 18h30 /19h et aux environs de 20h30, tout le monde au lit ! Mais avant, c’est l’heure de la prière pour clore la journée qui s’achève et prier pour la suivante.

Translate »