La Marina Bay de Singapour

Singapour - Singapour

Pour la petite histoire

O n a passé 5 jours à beaucoup marcher dans Singapour, même si la ville possède un excellent réseau de métro nous avons opté pour la découverte à l’aveugle. Nous avons quand même du opté parfois pour les transports publics, car les espaces sont démesurés. C’est notamment le cas autour du quartier de la Marina Bay. La Marina est le point névralgique de la ville « toutes les routes y mènent » et les touristes y affluent. C’est pourquoi on a décidé d’en parler un peu plus d’écrire un article à son sujet, car elle est incontournable et emblématique !

Comment s'y rendre ?

Le mieux pour se rendre à la Marina c’est le métro, il est climatisé, relativement peu bondé et bien indiqué. Vous pourrez rejoindre ce coin de la ville en descendant à la station Esplanade. Le spectacle en pleine air sur les quais de la Marina est un beau moment. C’est grand public et il faut avoir un peu de chance pour tomber sur un spectacle qui soit sympathique, mais il est gratuit, bien placé avec une vue incroyable. Il y a aussi des spectacles organisés en libre accès à l’intérieur de  l’Esplanade theatre certains soirs, il suffit de se renseigner. Pour nous ce fût un spectacle japonais, vidéo à l’appuie !

Nos impressions

Marina de jour, Marina de nuit : c’est toujours aussi impressionnant quelque soit l’heure où on s’y rend. Nous conseillons d’y passer à plusieurs heures de la journée si vous avez le temps. Si il vous faut choisir la fin de journée et le soir c’est bien plus vivant : les bords de la Marina s’animent : concerts, spectacle d’eau et de lumières, marchés de street food etc.. .

Gainsbourg chantait au XXième siècle, « C’est haut New York, New York USA, j’ai jamais rien vu d’aussi haut… » On connait la chanson, mais au XXI siècle, c’est au tour des villes asiatiques comme Singapour de nous faire tourner la tête et qui prennent la place de New York.

Le soir donc, de nombreux petits restos ouvrent, alignés en rang d’oignon. Ils sont pris d’assaut par les citadins, et l’on peut boire une bière en regardant ceux qui viennent faire un footing sur les quais. Le week-end des spectacles en plein air près de l’Esplanade Museum  sont organisés dans les amphithéâtre. Allez-y en avance pour avoir des places assises, c’est gratuit. Avec en fond visuel le Marina Bay Sands, un des symbole de la ville qui brille de toutes ses lumières.

On ne peut faire cet article sans vous parler du « Gardens by the bay » se trouvant juste derrière, où sont implantés les structures écologiques en forme d’arbres nommées « SuperTree ». Eux aussi sont les symboles incontournables de l’image écologique que conduit l’état. Se balader dans ce jardin est un moment de break avec la ville et ses vertigineuses tours, où l’on peut en apprendre d’avantage sur les principes écologiques de ce jardin : très instructif et didactique.

En allant se promener en fin de journée et sur les conseils avisés d’une amie, nous avons passé la soirée sur les quais très animés le soir de Clark Quay. Avec ses nombreux bars, ses ponts où les gens viennent prendre un verre et où les ouvriers croisent les citadins et les touristes c’est un point de rencontre. Nous y avons fait la fête avec des rencontres d’un soir grâce à un guitariste qui a su mettre une ambiance incroyable. Nous avons partagé ce moment avec des singapouriens d’origine indienne, chinoise, et des anglais, espagnoles, et français et nous avons pu danser ensemble toute la soirée ! .. A Singapour c’est à dire jusqu’à 22h

POUR EN SAVOIR + SUR LA CONSTRUCTION

Translate »